MOUVEMENT DEMOCRATIQUE SOCIALE ET LAIQUE (MDSL)
  declaration Alger le 15 .02. 2009
 
MOUVEMENT DEMOCRATIQUE SOCIAL et LAIQUE( M-D-S-L)
 
Adresse, 8 rue des Frères Adders, Alger centre,(Ex siège du PAGS, à Ben-Mhidi),
Téléphone, 0794-69-19-66?
Site du MDSL, http://mdls.fr.gd/
 
 
Pour un boycott massif, actif, et pacifique.
         Pour une dynamique nouvelle de convergence des   forces démocratiques autour d’une plate-forme commune !
 
Ces derniers temps plusieurs écrits de personnalités politiques indépendantes et de la mouvance démocratique appellent au boycott des élections présidentielles d’avril 2009, envisagent de se retirer du « parlement » et avancent même l’idée d’une transition politique.
Pourtant dans un passé encore récent, ces personnalités et partis politiques s’étaient particulièrement investies dans les processus électoraux ou avaient été membres de gouvernement de l’actuel président.
Le MDS historique quant à lui, s’est toujours inscrit en faux contre toutes les manœuvres politiques destinées à maintenir le système rentier et corrompu et à blanchir les assassins et leurs commanditaires par la « Rahma », la « réconciliation nationale » ou la « concorde civile ». Le PAGS, ETTAHADI et le MDS dirigés par notre regretté Hachemi Chérif et aujourd’hui le MDSL, ont toujours appelé au boycott de ces « élections », qu’elles soient présidentielles, législatives, communales, ou des consultations par voie référendaire.
Pour notre part, nous prenons acte de ces déclarations nouvelles de partis politiques ou de personnalités et nous nous réjouissons du fait que l’on a fini par comprendre que ce système ne peut pas se réformer par l’entrisme. Il faudra lui opposer le plus grand rassemblement de forces démocratiques. Celui-ci devra aller au delà des états-majors des partis pour transcender les clivages actuels et mettre en mouvement le gisement extraordinaire des forces démocratiques de la société.
Au moment où peuvent se dessiner les premiers contours d’un rapprochement entre partis démocratiques, l’heure est aux échanges politiques et à la réflexion commune pour consolider et élargir les bases de cette possible convergence.
Dans la perspective du débat qui devrait s’instaurer entre tous les courants de la mouvance démocratique, le MDSL rappelle ses positions de principe :
1-   La construction de l’Etat moderne ne peut pas s’accommoder de la compétition entre des projets de société antinomiques. Le socle de la base sociale de l’Etat et du pouvoir ne peut pas reposer sur les forces de l’archaïsme féodal, de la rente et de la corruption ?L’Etat moderne n’est pas républicain, démocratique et laïc, s’il n’est pas représenté par des institutions aspirant au même projet de société moderne. Le pluralisme démocratique ne peut pas être partagé par des forces qui n’ont pas le même projet de société, la consécration du pluralisme moderne et démocratique passant obligatoirement par l’interdiction des partis « Etat » et des partis islamistes.
2-     La lutte contre le terrorisme islamiste exige son éradication et la condamnation de ses auteurs devant les tribunaux.
3-     L’abrogation du code de la famille et de toutes les lois discriminatoires entre les femmes et les hommes est la condition sine qua non à l’émancipation des femmes.
4-     La définition d’un nouveau statut de l’armée algérienne (ANP), sur la base de choix républicains, démocratiques et modernes est une garantie indispensable pour en faire une institution transpartisane.
Et appelle à :
          1- Un boycott massif, actif, et pacifique des « élections » présidentielles du 09 avril 2009.
          2-   A la tenue d’assises républicaines avec les forces politiques qui ont intérêt au changement, ouvertes sur le progrès et la modernité, à savoir les forces du travail, de la production, de la culture et de la science, ainsi que les forces populaires, pour agir dans le sens de la refondation de l’Etat dont le peuple Algérien a besoin.
3- A une transition, qui devra déboucher sur une nouvelle constitution et de nouvelles institutions démocratiquement élues
4- A un gouvernement de combat républicain pour conduire cette transition et créer les conditions favorables pour la construction d’un véritable Etat républicain démocratique et laïc.
Voilà ce que propose le Mouvement Démocratique Social et Laique (MDSL) à l’Algérie en ce début d’année 2009.
 
Alger le 15 février 2009,
P/ le comité national de préparation des assises du MDSL
 
  vous etes 79681 visiteurs (159636 hits) merci pour votre visite "POUR UNE ALGERIE REPUBLICAINE MODERNE ET SOCIALE".  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
"POUR UNE ALGERIE REPUBLICAINE MODERNE ET SOCIALE".