MOUVEMENT DEMOCRATIQUE SOCIALE ET LAIQUE (MDSL)
  Le soir d'Algérie annonce le changement de sigle du MDSL en PLD
 


NOUVEAU SITE DU PLD
http://pldexmdsl.fr.gd/








 Le soir d’Algérie :  dimanche 30 Août 2009
 
Le 1er novembre 2008, des militants du MDS historique plantent à Alger les premiers jalons d’un nouveau parti politique appelé provisoirement Mouvement démocratique, social et laïque (MDSL). Ce parti est né du double impératif suivant :
1- Marquer sa fidélité à l’héritage politico-idéologique du MDS historique du regretté Hachemi Chérif, notamment la ligne de double rupture par rapport à l’islamisme politique et au système rentier bureaucratique.
2- Placer l’exigence laïque au centre du combat pour le projet de société moderne. Son objectif stratégique est l’édification d’une Algérie laïque, démocratique, ancrée dans son histoire millénaire, ouverte aux valeurs universelles et fondée sur la justice sociale. C’est pourquoi le cap de la modernité est un défi et un enjeu essentiels. Pour assumer pleinement ses choix politiques et apparaître publiquement en toute clarté sans risque de brouillage, le comité national de préparation des assises du MDSL, dans sa réunion du vendredi 28 août 2009, décide de changer de sigle et devient le Parti pour la laïcité et la démocratie (PLD) avec pour devise : «Pour une Algérie républicaine moderne et sociale». Le Parti pour la Laïcité et la démocratie (P-L-D) est dans une dynamique de construction appelée à se structurer par étapes et la réflexion y est loin d’être achevée. C’est pourquoi l’organisation donne le temps au débat d’avancer et de mûrir dans ses propres rangs et chez les amis pour l’organisation des assises du parti ainsi que de son premier congrès. L’heure n’est pas à l’immobilisme mais à l’action soutenue par une réflexion constante. Le combat pour la laïcité n’est pas spécifique à l’Algérie. Il concerne tous les pays et ce, indépendamment de leur histoire, leur situation géographique ou leur niveau de développement économique. L’expérience algérienne le démontre amplement : sans laïcité, aucune perspective démocratique n'est possible. Autrement dit, le combat pour une Algérie moderne et démocratique est inséparable de celui à mener pour une Algérie laïque.
Alger le 29 août 2009,
P/le bureau national provisoire du Parti pour la laïcité et la démocratie (PLD)
 
  vous etes 80270 visiteurs (160996 hits) merci pour votre visite "POUR UNE ALGERIE REPUBLICAINE MODERNE ET SOCIALE".  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
"POUR UNE ALGERIE REPUBLICAINE MODERNE ET SOCIALE".